Événement 2023 : le sucre contribue à faire rayonner la gastronomie des Hauts-de-France

Événement 2023 : le sucre contribue à faire rayonner la gastronomie des Hauts-de-France

Partager l'article :

Février 2023

Promue « Région européenne de la Gastronomie 2023 », la région Hauts-de-France offrira tout au long de l’année une formidable vitrine au patrimoine sucré local et à la filière betterave-sucre qui participe à cet événement.

Faire des Hauts-de-France une destination gastronomique

On connaissait des distinctions telles que la « Ville européenne de la Culture » ou le « Patrimoine immatériel de l’Humanité ». Il faut désormais compter avec le prix annuel de la « Région européenne de la Gastronomie ».Pour l’édition 2023, les instances organisatrices (IGCAT) ont retenu la candidature des Hauts-de-France qui deviennent ainsi le tout premier territoire labellisé Région européenne de la Gastronomie en France.

L’enjeu est d’envergure. « Notre ambition est de révéler l’identité culinaire des Hauts-de-France et de valoriser les savoir-faire locaux afin d’être reconnus à part entière comme une destination touristique associée à la gastronomie, explique François Dhalluin, Responsable de Projets à la Région Hauts-de-France. Nous avons mis au service de cet objectif une stratégie de marketing territorial qui fédère les multiples acteurs et ambassadeurs de notre patrimoine gastronomique : chefs cuisiniers et pâtissiers, agriculteurs, pêcheurs, artisans, entreprises agroalimentaires, collectivités, structures publiques… »

Du sucre local au patrimoine gourmand

La filière betterave-sucre locale occupe naturellement une place de choix parmi ces acteurs. Première région betteravière et première région productrice de sucre en France, elle bénéficie d’un ancrage qui contribue à l’identité régionale, tant au plan gastronomique qu’économique. « Une betterave sucrière sur deux est cultivée dans l’un des cinq départements des Hauts-de-France et pas moins de neuf sucreries y sont implantées, précise Philippe Reiser, directeur général de Cultures Sucre. L’empreinte territoriale est un atout pour attirer l’attention sur la production de sucre des Hauts-de-France. Mais au-delà de cette région emblématique, c’est un levier pour valoriser l’ensemble du sucre made in France dont la production s’étend sur tout le Nord et le Nord-Est du pays. »

Et la contribution du secteur sucrier ne s’arrête pas là. Outre les aspects agricoles et industriels, le sucre local est étroitement associé au patrimoine sucré qui, lui-même, participe de l’identité gourmande de la région. Comme le rappelle François Dhalluin, « tout le monde connaît les gaufres, la tarte au sucre où les bêtises de cambrai, mais nous avons également un grand nombre de spécialités à mettre en avant ! » Le nougat des Ducasses, le macaron d’Amiens, les berlingots de Berck-sur-Mer figurent à cet inventaire gourmand auquel il convient d’ajouter les productions des artisans locaux et des fabricants de produits sucrés. Saviez-vous que les Hauts-de-France sont le berceau historique de grandes marques de confiseries, dont le célèbre carambar né à Marcq-en-Barœul ?

Des animations signées « Cultures Sucre »

De manière concrète, l’année 2023 sera rythmée par des événements populaires et fédérateurs :salons et festivals culinaires, dîners insolites, ateliers et parcours de découvertes, marchés dédiés aux produits locaux… Une dynamique collective dans laquelle Cultures Sucre prendra toute sa part avec des animations tournées vers la mise en valeur du patrimoine sucré et des acteurs qui le perpétuent.

La première action labellisée par la Région revêt une saveur toute particulière. Il s’agit, en effet, de la finale nationale du Championnat de France du Dessert, qui se déroulera les 4 et 5 avril 2023 au Lycée international hôtelier de Lille, sous la présidence du grand chef pâtissier Hugues Pouget. « Nous sommes heureux que la finale de ce concours professionnel de haut niveau se déroule précisément dans les Hauts-de-France, l’année même où la Région est la première en France a recevoir ce titre de Région européenne de la gastronomie », commente Johanna Redon, responsable de la Communication événementielle de Cultures Sucre.

Pour assurer la réussite de son année européenne de la gastronomie, la région Hauts-de-France a choisi de s’appuyer sur les valeurs qui fondent son identité : hospitalité généreuse, convivialité authentique, partage et commensalité, créativité gourmande… « Toutes ces valeurs sont en parfaite cohérence avec ce que représente pour nous le sucre et son univers, conclut François Dhalluin. La douceur, la « sucrosité », sont des notions très parlantes qui se retrouvent dans le positionnement touristique des Hauts-de-France. » Autant de raisons qui confortent la filière betterave-sucre dans son engagement aux côtés de la gastronomie des Hauts-de-France.

Au fil de l’année, d’autres animations seront inscrites à l’agenda de cet événement autour de thèmes clés : connaissance de la filière betterave-sucre, solidarité avec les seniors, visites pédagogiques, etc. L’équipe Cultures Sucre vous en tiendra périodiquement informé(e)s à travers nos réseaux sociaux, nos lettres d’information et le site Cultures-sucre.com.

Sur le même thème