« Les Français consomment 4 fois plus de sucre que ce que recommande l’OMS » : c’est faux !

Les Français consomment-ils 4 fois trop de sucre ?

4-fois-plus-de-sucre-consomme

Partager l'article :

Lorsque les médias parlent de la consommation de sucre en France, on entend souvent que « les français consomment 4 fois plus de sucre que ce qui est recommandé par l’OMS », c’est à dire 100g au lieu de 25g. D’où vient cette fakenews ? Sur quoi se base-t-elle ?

Voici notre nouvelle rubrique « debunking » !

Le debunking c’est quoi ? C’est le fait de démystifier une fausse information : connaître son origine et son contexte pour mieux la réfuter. Nous analysons aujourd’hui une fakenews qui circule à tort sur la consommation de sucre en France.

Cette fausse information circule à cause de 2 erreurs cumulées !

La 1ère erreur consiste à considérer que la recommandation de l’OMS est de 25g/jour.

En fait, selon la recommandation « forte » de l’OMS, les sucres libres devraient représenter maximum 10% de nos apports énergétiques journaliers, soit environ 50 g par jour pour un apport de 2000 kcal :  

Dans son rapport de 2015, l’OMS suggère une réduction supplémentaire des sucres libres à moins de 5 % des apports énergétiques, soit environ 25 g par jour.

Cette recommandation conditionnelle à 25 g/jour est une recommandation présentée « avec réserve » pour des bénéfices santé additionnels via une réduction des caries dentaires Elle s’adresse en particulier aux pays à revenu faible on intermédiaire, qui ne sont pas en mesure d’offrir des services de prévention et de traitement des affections bucco-dentaires.

Pourquoi cette mention « avec réserve » ? L’OMS précise que seules trois études nationales en population permettent de comparer l’incidence des caries dentaires lorsque l’apport en sucres est inférieur à 5% de la ration énergétique totale et lorsqu’il est supérieur à 5% mais inférieur à 10%.

Ces études écologiques en population ont été menées entre les quelques années précédant la Seconde Guerre mondiale et 1946, époque où la disponibilité des sucres a chuté de manière spectaculaire, passant de 15 kg à 0,2 kg par personne et par an. Cette «expérience naturelle», lors de laquelle on a constaté une baisse de l’incidence des caries dentaires, est à la base de la recommandation selon laquelle ramener l’apport en sucres à moins de 5% de la ration énergétique totale réduirait l’incidence des caries dentaires ».

Sur des questions importantes pour la santé publique, l’OMS publie des recommandations avec réserve lorsque la qualité des données n’est pas suffisante.

La 2ème erreur consiste à dire que la consommation (de sucres libres) est de 100 g / jour.

Or ces 100 g/jour correspondent aux sucres TOTAUX, qui en plus des sucres LIBRES (= sucres ajoutés + sucres naturellement présents dans les jus de fruits) incluent aussi les sucres des fruits, légumes et le lactose du lait.  

La consommation de sucres libres moyenne en France s’élève à 53g/jourLégèrement au-dessus de la reco OMS donc.

Voilà comment on passe de 53g au lieu de 50g, à 100g au lieu de 25g et que l’on entend à tort « les français consomment 4 fois plus de sucre que ce que demande l’OMS ».

Cela reste toutefois une moyenne de consommation pour la population française. Rappelons qu’une partie importante de la population se situe au-dessus de cette limite, un peu moins d’un adulte sur deux et 8 enfants sur 10. 



Sources :
OMS, 2015
– CCAF, 2016 et  Anses, 2016 ; voir notre synthèse des consommations de sucre

Sur le même thème