Les boissons sucrées et les snacks constituent une part importante de l’alimentation des enfants. Aux Etats-Unis, des études ont montré que la consommation de boissons sucrées reste élevée mais qu’elle diminue chez les enfants pour la première fois depuis des décennies. En revanche, la consommation de snacks a augmenté significativement de 22 à 27% des calories totales journalières entre 1989 et 2006. Ces données ont été examinées selon le sexe et l’âge. Les prévalences des maladies métaboliques sont bien plus élevées parmi les populations d’ethnicité noire et hispanique que pour celles de type caucasien.

L’objectif de cette étude était de décrire les tendances de consommation de calories provenant de boissons et snacks par catégories de poids spécifiques à une classe d’âge dans la population américaine de 2 à 19 ans, et selon les groupes ethniques en exploitant les données de l’étude américaine NHANES 2003-2010. Des modèles de régressions linéaires ont été utilisés pour l’ajustement sur de multiples variables : statut pondéral, période (2003-06 vs 2007-10), âge et ethnicité.

Concernant la consommation énergétique issue de boissons sucrées, les résultats ont montré une diminution significative pour tous les âges et groupes de poids corporel, exceptée chez les enfants en surpoids ou obèses âgés de 6 à 11 ans. En considérant l’ethnicité, des diminutions significatives ont été observées :

  • chez les enfants de 2 à 5 ans caucasiens et hispaniques de poids normal et chez les enfants hispaniques en surpoids ou obèses,
  • chez les enfants de 6 à 11 ans caucasiens de poids normal,
  • chez les adolescents de 12 à 19 ans noirs de poids normal et caucasiens en surpoids ou obèses.

Il n’a pas été observé de diminution des calories issues des snacks salés et sucrés entre 2003 et 2010 globalement. Mais le pourcentage d’adolescents en surpoids ou obèses consommant des snacks sucrés a significativement diminué et a été plus faible que celui des adolescents de poids normal sur les deux périodes. Après stratification par ethnicité, des diminutions significatives ont été observées :

  • des calories issues de snacks sucrés chez les enfants de type caucasien de 2 à 5 ans et de poids normal,
  • des calories issues de snacks salés chez les enfants de type caucasien de 2 à 5 ans et de 6 à 11 ans en surpoids ou obèses et chez les adolescents d’ethnicité noire de 12 à 19 ans et de poids normal.

Les résultats de cette étude montrent que la diminution de la consommation de boissons sucrées et l’augmentation de la consommation de snacks trouvées dans les recherches précédentes ne sont pas uniformes lorsque les données sont examinées par sous-groupes selon l’âge, le poids et l’ethnicité. Les résultats observés sur la population générale peuvent donc masquer d’importantes différences dans des sous-populations.

Trends in SSBs and snack consumption among children by age, body weight, and race/ethnicity.

Bleich SN, Wolfson JA. Obesity (Silver Spring). 2015 May;23(5):1039-46.

Auteur : Bleich SN

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 61 - Septembre 2015 - N61009