Cette étude a évalué l’effet du contenu en glucides d’un régime alimentaire sur la fonction mentale (humeur et fonction cognitive), un angle rarement abordé dans les études. Pour cela, 93 sujets en surpoids ou obèses ont été randomisés pour suivre pendant 8 semaines un régime hypocalorique (-30% d’énergie), soit hyperglucidique/hypolipidique (HCLF ; 24% protéines, 30% lipides, 46% glucides), soit hypoglucidique/hyperlipidique (LCHF ; 35% protéines, 61% lipides, 4% glucides). L’humeur a été évaluée par les questionnaires de Profil d’humeur (POMS), inventaire de dépression de Beck (BDI) et inventaire d’anxiété (SAI). La fonction cognitive a été déterminée par des tests informatisés de mémoire immédiate des chiffres (DBS) et de temps d’inspection (IT) pour déterminer la mémoire de travail et la vitesse d’appréhension mentale. Le groupe de régime LCHF a perdu significativement plus de poids que le groupe HCLF (8,0±0,3% vs 6,6±0,4%, p=0,005). Les 2 régimes ont amélioré significativement l’humeur pendant les 2 premières semaines (p<0,001), et la mémoire de travail des sujets obèses (p<0,001), sans différence significative entre les 2 types de régime. En revanche, le régime HCLF a amélioré significativement plus la vitesse d’appréhension mentale que le régime LCHF (p=0,04). Les 2 régimes ont donc tous 2 un effet bénéfique sur l’humeur et la fonction cognitive chez les sujets obèses ou en surpoids, mais le régime riche en glucides semble plus améliorer la rapidité d’esprit.


Low- and high-carbohydrate weight-loss diets have similar effects on mood but not cognitive performance. Halyburton AK, Brinkworth GD, Wilson CJ, Noakes M, Buckley JD, Keogh JB, Clifton PM. Am J Clin Nutr, 2007, 86 : 580-87

Auteur : Halyburton AK ; Brinkworth GD ; Wilson CJ ; Noakes M ; Buckley JD ; Keogh JB ; Clifton PM

Documents supports :
Brève Nutrition N° 32 - Avril 2008 - N32017