De quoi parle-t-on ?

Les glucides sont des nutriments présents dans les aliments aux côtés des protéines, des lipides, des vitamines et des minéraux. Il convient de bien distinguer:

LE sucre : issu de betterave ou de canne et correspondant au saccharose

LES sucres : l’ensemble des glucides simples présents dans nos aliments (hors polyols)


 

Glucides sucres

 

Liste des ingrédients et tableau nutritionnel

Les sucres dans la liste des ingrédients

La liste des ingrédients est toujours présentée par ordre pondéral décroissant. Dès lors qu’ils entrent dans la composition d’un aliment, le nom des sucres ajoutés doit y figurer. Les plus fréquents sont :

Le sucre extrait de la canne ou de la betterave. Il s’agit de saccharose pur.

– Les sirops de glucose, obtenus par hydrolyse de l’amidon de maïs ou de blé. Ils renferment un mélange de sucres : glucose et maltose principalement, avec d’autres sucres et glucides complexes.

– Les sirops de glucose-fructose, préparés à partir de sirops de glucose dont une partie du glucose a été convertie en fructose. Au-delà de 50% de fructose, le produit doit être étiqueté : sirop de fructose-glucose.

Les sucres dans le tableau nutritionnel

Le tableau nutritionnel fournit les valeurs nutritionnelles du produit pour 100g et parfois pour une portion usuelle.

Sur ce tableau figurent :

– la quantité totale de glucides aux côtés des autres nutriments (protéines, lipides, fibres et sel),

– la quantité de sucres qu’ils soient naturellement présents ou ajoutés à l’aliment.

Sucres ajoutés ou naturellement présents ?

Aujourd’hui, les techniques disponibles pour identifier l’origine des sucres dans un aliment sont complexes et coûteuses ce qui ne les rend pas envisageables en routine. L’étiquetage nutritionnel prévoit simplement la distinction des sucres au sein des glucides ; la mention « sucres » indique le total des sucres ajoutés et naturellement présents.

 

Que veulent dire les allégations ?

« Faible teneur en sucres »

Le produit ne contient pas plus de 5 g de sucres /100 g (dans les solides) ou 2,5 g de sucres /100 ml (dans les liquides).

« Sans sucres »

Le produit ne contient pas plus de 0,5 g de sucres par 100 g ou par 100 ml.

« Sans sucres ajoutés »

Sans addition de glucides simples ni de substances sucrantes. Si des sucres sont naturellement présents, l’étiquette doit préciser : «Contient des sucres naturellement présent».

« Réduit en sucres »

Teneur réduite d’au moins 30 % par rapport à un produit similaire. Remarque : Depuis 2012, l’allégation “réduit en sucres” ne peut être faite que si la valeur énergétique du produit est inférieure ou égale à celle d’un produit similaire.


Quelques exemples

Compote allégée


Dans cet exemple, le sucre apparait en tant qu’ingrédient dans la liste des ingrédients. La valeur de 15,5 g correspond à l’ensemble des sucres des fruits (glucose, fructose, saccharose) et du sucre ajouté (saccharose).


Yaourts sucres

 

Pour le yaourt sucré, la valeur de 10,8 g correspond à l’ensemble des sucres : le lactose du lait et le sucre ajouté (saccharose). Dans un pot de 125 g, la quantité de sucre ajouté est de 7 g (l’équivalent d’une cuillère à café bombée).


biscuits


Dans les produits « sans sucres », le sucre est généralement remplacé par des édulcorants, des amidons.

→ « sans sucres » ne veut pas dire sans calories.