Liquid and solid meal replacement products differentially affect postprandial appetite and food intake in older adults

Afin de comparer l’influence de la forme physique de substituts de repas (solides vs liquides) sur l’appétit et les apports alimentaires, une étude randomisée croisée a été menée sur 2 fois 1 journée chez 24 sujets (50-80 ans). Les sujets ont consommé à jeun un substitut de repas liquide ou solide de composition similaire en macronutriments et énergie, et apportant 25% des besoins énergétiques journaliers. Ils ont mesuré leur appétit sur une échelle analogue visuelle avant et toutes les 15 minutes pendant 2 heures. À 120 minutes, les sujets ont consommé ad libitum des flocons d’avoine cuits et leurs ingestats ont été mesurés. Après consommation du substitut liquide, la sensation de faim était plus élevée (p=0,04), les autres paramètres de l’appétit (désir de manger, sensation de plénitude…) n’étant pas significativement différents après les substituts solides ou liquides. En moyenne, les sujets ont consommé 13,4% de flocons en plus après le substitut liquide versus le substitut solide (338±33 vs 298±32, p=0,006). Chez les adultes, les substituts de repas consommés sous forme liquide estompent donc la diminution de la faim mesurée en post prandiale et augmentent les apports caloriques ultérieurs. Cette influence de la forme physique du substitut sur l’appétit et la prise alimentaire pourrait permettre d’aider les individus à moduler leurs apports énergétiques.

 
Liquid and solid meal replacement products differentially affect postprandial appetite and food intake in older adults. STULL A.J. et al. JADA, 2008, 108 : 1226-30

Auteur : Stull A.J. et al.

Documents supports :
Brèves Nutrition n° 35 - Avril 2009 - N35002