Les neurones à sérotonine participent à la régulation de l’appétit. La libération de sérotonine dans l’hippocampe est mesurable in vivo par microdialyse chez le rat éveillé, en conditions basales ou stimulées par la fenfluramine, substance anorexigène. Si l’on a supplémenté l’alimentation des animaux avec du saccharose, la libération basale des sérotonines est accrue, de même sous fenfluramine. Un groupe de rats nourris avec des quantités similaires d’amidon a servi de contrôle. Les effets du saccharose doivent donc être intégrés à la physiologie et à l’étude expérimentale et pharmacologique de l’appétit.

 

Effects of dietary sucrose on hippocampal serotonin release : a microdialysis study in the freely-moving rat. SMOLDERS I. British J. of Nutrition, 2001 86 : 151-5.

Auteur : Smolders I.