Functional magnetic resonance imaging of human hypothalamic responses to sweet taste and calories

Cette étude néerlandaise avait pour but d’étudier la réponse hypothalamique au goût sucré ou au contenu calorique, et de mesurer les changements de glycémie et d’insulinémie concomitants pour déterminer si certaines propriétés des aliments pouvaient déclencher des réponses adaptatives au niveau sanguin pendant la phase de stimulation céphalique. Pour cela, selon un schéma croisé randomisé, 5 hommes ont été scannés par résonance magnétique nucléaire avant et après ingestion de 300 ml de l’une des 4 boissons suivantes


Functional magnetic resonance imaging of human hypothalamic responses to sweet taste and calories. SMEETS P.A.M., DE GRAAF C., STAFLEU M.J.P., VAN OSCH M.J.P., VAN DER GROND J. Am J Clin Nutr, 2005, 82 : 1011-16

Auteur : P.A.M. Smeets, C. de Graaf, A. Stafleu, M.J.P. Van Osch, J. Van der Grond

Documents supports :
Brèves Nutrition 28 / Avril 2006 - N28003