Un travail franco-américain réalisé par une équipe de chercheurs du CNRS, de l’école de médecine de l’université de Yale et du département de psychologie de l’université de Pennsylvanie a comparé dans 5 pays (Allemagne, France, Italie, Grande-Bretagne et Etats-Unis) les  croyances  et attitudes concernant les relations entre alimentation et santé d’une population de médecins et de personnes sans compétence particulière en nutrition.
Les questions portaient notamment sur la valeur santé de certains groupes d’aliments, les habitudes de vie et la santé, les vitamines et les suppléments alimentaires . Les résultats ont ensuite été comparés avec les autres pays. Environ 50 médecins (généralistes et pédiatres) et 60 personnes néophytes ont été interrogés par téléphone dans chaque pays.  
 
Un effet « anglo-saxon » est observé dans les réponses recueillies  en  Grande-Bretagne et aux Etats-Unis,  l’alimentation y est plus souvent présentée comme un facteur pouvant agir sur la santé. En revanche en France, en Italie et dans une moindre mesure en Allemagne, l’alimentation est plutôt associée aux notions de plaisir. Les interviews des  médecins des 5 pays  et  de leurs concitoyens mettent en évidence des différences relevant de dimensions culturelles et nationales. Ainsi, pour un pays donné, les croyances et attitudes des médecins vis-à-vis des liens alimentation et santé sont proches de celles de leurs concitoyens ; elles apparaissent plus éloignées de celles de leurs collègues médecins des autres pays de l’étude.
 
 
Leeman RF., Fischler C., Rozin P. Medical doctors’ attitudes and beliefs about diet and health are more like those of their lay countrymen (France, Germany, Italy, UK and USA) than those of doctors in other countries.  Appetite. 2011. Volume: 56, Issue: 3, Pages: 558-563.