28 résidents d’une maison de soins, âgés en moyenne de 82 ans, et ayant un diabète de type 2 très bien équilibré, ont été séparés en deux groupes et soumis pendant 6 mois à un régime alimentaire normal ou appauvri en sucreries. Aucune différence significative n’est apparue dans les paramètres du contrôle glycémique entre les deux groupes. Ces résultats confirment des observations faites chez d’autres patients diabétiques, à différents âges. Chez des patients diabétiques bien contrôlés, notamment sous insulinothérapie, la prise en quantité raisonnable de quelques sucreries n’altère pas le niveau d’équilibre. Sous cette réserve, la privation ne se justifie donc pas.

 

The use of a no-concentrated sweets diet in the management of type 2 diabetes in nursing homes. Tariq SH. J. of Am. Diet. Assoc., 2001, 101, 12 : 1463-6

Auteur : Tariq SH.