Un certain nombre de présomptions, de mythes, d’idées non validées scientifiquement mais aussi de notions couramment admises et puis contredites par diverses données circulent sur l’obésité. Cette « pollution » de la rigueur scientifique tend à être problématique dans la mesure où elle peut conduire à l’adoption de recommandations professionnelles peu justifiées, voire à des décisions politiques infondées.

Ce travail basé sur l’analyse bibliographique de la littérature scientifique et des publications grand public traitant de l’obésité a répertorié différents mythes, présomptions, mais aussi des faits avérés scientifiquement et dignes d’intérêt pour la santé publique.

Les auteurs ont ainsi retrouvé des mythes affirmant l’effet bénéfique de certains paramètres sur le poids comme de petites restrictions caloriques maintenues sur le long terme ; des objectifs de perte pondérale réaliste ; une motivation à mincir ; de l’éducation nutritionnelle à l’école ; de l’allaitement maternel ; de l’énergie dépensée lors de l’activité sexuelle, et à l’inverse un mythe prônant la perte de poids ample et rapide était également évoqué.

De la même façon, ils ont identifié parmi les présomptions d’un effet positif sur le poids : la prise régulière de petit déjeuner ; l’acquisition précoce d’un mode de vie « sain » ; la consommation de fruits et légumes. Comme présomption d’impact négatif était mentionné le grignotage ; l’environnement architectural général ; la perte de poids « yo-yo » susceptible d’accroitre la mortalité.

Pour tenter d’expliquer la diffusion et la persistance de ces croyances erronées ou non prouvées, les auteurs évoquent la surabondance de données épidémiologiques observationnelles. Celles-ci ne permettant pas de distinguer le fait identifié, de son influence supposée et par conséquent de prouver une relation de causalité. Ils suggèrent aussi l’absence de prise en compte des capacités de compensation physiologiques de l’organisme faisant le lit des mythes en matière de surcharge pondérale.

Casazza K, Fontaine KR, Astrup A, Birch LL, Brown AW, Bohan Brown MM, Durant N, Dutton G, Foster EM, Heymsfield SB, McIver K, Mehta T, Menachemi N, Newby PK, Pate R, Rolls BJ, Sen B, Smith DL Jr, Thomas DM, Allison DB.

Myths, presumptions, and facts about obesity.

N Engl J Med. 2013 Jan 31;368(5):446-54.

 

Auteur : CASAZZA K

Documents supports :
Brèves Nutrition n°52 - Juin 2013 - N52013 (Réf. 4487)