Telle qu’elle est définie par les auteurs d’une revue générale sur le sujet, l’énergie mentale comporte 3 dimensions : l’humeur (sensation de fatigue et d’énergie), la motivation (détermination et enthousiasme) et la cognition (attention soutenue et vigilance). Les travaux publiés sur l’influence de l’alimentation sur l’énergie mentale concernent surtout 4 nutriments : le Ginkgo biloba, le ginseng, le glucose et les acides omega-3 polyinsaturés. Les données dans ce domaine sont encore limitées, notamment en raison de la diversité méthodologique des études consacrées aux différents nutriments, et même à un seul nutriment. Dans l’état actuel de la littérature, il semble que le Ginkgo biloba influençait certains aspects de l’humeur et de l’attention chez le sujet sain, et que les acides omega-3 polyinsaturés réduisent le risque de déclin cognitif lié à l’âge. Contrairement aux 3 autres nutriments étudiés, le glucose est utilisé comme source d’énergie par le cerveau. Les études sur le glucose et l’énergie mentale n’échappent cependant pas à la diversité méthodologique (variations temporelles, de doses et de populations étudiées) générant, comme pour les autres nutriments, des résultats contradictoires. Une diminution de la fatigue chez le jeune adulte sain, 120 minutes après la prise de 25 g de glucose, a été rapportée. Les autres études, évaluant surtout les effets d’une dose de 50 g suggèrent des effets possibles sur la mémoire à court et long termes (avec peut-être un effet plus prononcé chez les sujets âgés). Pour les auteurs de cette revue, les effets du glucose sur les autres dimensions cognitives, telles que l’attention, et ses effets sur l’humeur, ne sont pas encore bien documentés.


Do specific dietary constituents and supplements affect mental energy ? Review of the evidence. Gorby H.E., Brownawell A.M., Falk M.C.  Appetite, 2010, 68, 12 :  697-718

 

Tags:

Auteur : Gorby H.E., Brownawell A.M., Falk M.C.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 43 - Avril 2011 - N43014