De nombreux effets positifs de la caféine, notamment sur les performances cognitives, ont été rapportés : amélioration du temps de réaction, de l’efficacité lors des tâches demandant une attention soutenue, de la vigilance et de l’humeur, et diminution de la fatigue. Les effets bénéfiques du glucose concernent principalement l’apprentissage et la mémoire. Quelques études ont montré des effets positifs du glucose sur certaines performances cognitives indépendantes de la mémoire, telles que la rapidité du traitement des informations et les fonctions d’exécution. Il était donc logique d’évaluer les effets de l’association caféine-glucose sur la cognition, ce qu’une équipe espagnole a entrepris chez 72 sujets jeunes (18-25 ans), dont 36 femmes, en bonne santé. Après une nuit de sommeil normale et à jeun, ces sujets ont reçu, selon une randomisation en double aveugle, l’une des boissons suivantes : eau, eau plus 75 mg de caféine, eau plus 75 g de glucose, eau plus 75 mg de caféine et 75 g de glucose. Ils ont ensuite été soumis à une batterie classique de tests d’évaluation des performances cognitives. Consommés simultanément, caféine et glucose ont amélioré modestement mais significativement les temps de réaction, les capacités d’apprentissage et la mémoire verbale. Lorsque caféine et glucose sont consommés séparément, ces améliorations ne sont pas observées ; les effets propres au café et au glucose étaient cependant conformes à ceux décrits dans la littérature.


Effects of caffeine and glucose, alone and combined, on cognitive performance. Adan A., Serra-Grabulosa J.M. Hum Psychopharmacol Clin Ex, 2010, 25 : 310-7

Tags: ,


Documents supports :
Brèves Nutrition N° 41 - Septembre 2010 - N41017