Glycemic index, postprandial glycemia, and the shape of the curve in healthy subjects : analysis of a database of more than 1000 foods
Selon JC Brand-Miller, une spécialiste de l’index glycémique (IG), ce paramètre est un bon ‘’résumé’’ de la glycémie post-prandiale car il prédit la plupart des attributs de la courbe de réponse. L’auteur a recherché les associations entre l’IG d’un aliment et la forme de la courbe de la glycémie, en analysant systématiquement les données de plus de 1000 aliments testés par une méthode standard de mesure de l’IG chez 10-12 sujets sains à chaque fois. Les réponses aux aliments tests étaient comparées à un aliment de référence, généralement 50 g de glucose. Pour tous les aliments, l’IG corrélait très significativement (p<0,001) avec les pics cumulé et réel (corrélation de Spearman r=0,76 et 0,73), la concentration cumulée et réelle de glucose à 60 min (r=0,70 et 0,66) et l’amplitude maximale de la variation de glucose (r=0,68) tandis qu’il était faiblement corrélé avec la concentration cumulée et réelle de glucose à 120 min (r=0,20 et 0,16, p<0,001 respectivement). De plus, lors du classement des aliments en 12 catégories alimentaires (pain, pâtes, riz, fruits…) et selon leur IG, la forme globale de la courbe de la glycémie est apparue similaire dans chaque catégorie, quel que soit l’IG, ce qui contredit la notion que les aliments à faible IG entraînent une augmentation prolongée de la glycémie postprandiale. De plus, dans les catégories d’aliments l’IG moyen et la glycémie à 30 et 60 minutes variaient fortement pour les aliments classés en IG faible, moyen et élevé (p<0,001). Ainsi, aucun jus de fruit ou boisson sucrée n’a été classé à IG élevé alors que les 3 classes d’IG ont été retrouvées dans les pains complets et les céréales.
Glycemic index, postprandial glycemia, and the shape of the curve in healthy subjects : analysis of a database of more than 1000 foods.

BRAND-MILLER J.C. et al. Am J Clin Nutr, 2009, 89 : 97-105

Auteur : Brand-Miller JC et al.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 35 - Avril 2009 - N35004