Continental ou anglo-saxon ? Au-delà de cette matinale alternative, le petit déjeuner est loin de se limiter à deux modèles stéréotypés. Dans ce domaine, chaque nation cultive ses propres habitudes et compose ses propres assortiments, avec ses produits fétiches, en fonction de ses rythmes alimentaires. Seule tendance de fond, les peuples du sud apprécient les petits déjeuners glucidiques tandis que ceux du nord privilégient les apports plus protéinés. Une question de goût, de cultures alimentaires et de modes de vie. Avec un repas de midi succinct, voire inexistant, les Anglo-Saxons ont besoin d’un petit déjeuner hautement énergétique pour tenir jusqu’à la prochaine prise alimentaire. À l’inverse, le modèle alimentaire français – et, dans une certaine mesure, méditerranéen – privilégie trois « vrais » repas pris à heures régulières : petit déjeuner, déjeuner, dîner. Dès lors, le premier repas devient plus léger… tout en faisant la part belle aux plaisirs sucrés.

Documents joints


Documents supports :
Grain de Sucre N° 26