La prévention des caries chez les jeunes enfants passe avant tout par un brossage régulier des dents avec un dentifrice fluoré, plutôt que par une diminution de la consommation en sucres. C’ est ce que montre cette étude épidémiologique anglaise menée sur un large panel de 1450 enfants âgés de 36 mois à 4 ans et demi, suivis sur 2 ans. Il en ressort que la cariogénicité des sucres n’ est pas conditionnée par leur quantité consommée, mais bien par les pratiques d’ hygiène bucco-dentaire qui sont associées à leur consommation. Chez des enfants qui se brossent les dents plus de 2 fois par jour à l’ aide d’ un dentifrice fluoré, la consommation régulière de sucres ou de produits sucrés n’ est pas associée à l’ apparition de caries, alors que chez les enfants qui se brossent les dents moins d’une fois par jour, il existe une corrélation entre la consommation spécifique de bonbons et le risque de caries. Chez eux uniquement, la consommation quotidienne de bonbons augmente de 7% la prévalence des caries par rapport à une consommation hebdomadaire. Cependant, la consommation d’ aliments sucrés en général, réalisée pour la plupart dans le cadre d’ un repas complet, n’ a pas d’ influence sur la prévalence des caries dentaires.

 

Dental caries in pre-school children : associations with social class, toothbrushing, habit and consumption of sugars and sugar-containing foods. S. Gibson, S. Williams. Caries Res, 1999, 33 : 101-113

Auteur : S. Gibson