Metabolic and cognitive coefficients in the development of hunger sensations after pure macronutrient ingestion in the morning

Pour déterminer les effets de chaque macronutriment sur la sensation de faim, la performance cognitive et le métabolisme, une étude croisée a été menée en aveugle chez 15 volontaires sains. Les différentes sensations liées à la faim, les performances cognitives, les principaux marqueurs métaboliques et la thermogenèse, ont été mesurés à jeun puis toutes les heures pendant 3 heures après ingestion d’une charge isoénergétique constituée soit de glucides, soit de protéines, soit de lipides, de volume et propriétés sensorielles identiques. La prise alimentaire était ensuite calculée après un repas servi ad libitum. Les 3 macronutriments induisent des réponses significativement différentes concernant les sensations liées à la faim : plénitude gastrique et envie de manger sont plus importants après les charges lipidiques ou glucidiques qu’après l’apport protéique. Cependant, les apports en macronutriments et en énergie lors du repas suivant sont semblables quelle que soit la charge. Les glucides induisent une satiété identique à celle des protéines immédiatement après l’ingestion, mais elle dure moins longtemps, la sensation de faim revenant à son niveau initial 3 heures après. A court terme, elle est corrélée à des modifications de la glycémie et à une préférence pour les aliments glucidiques . A long terme, elle est liée à la thermogenèse induite par les aliments et à une préférence pour des aliments protéiques.


Metabolic and cognitive coefficients in the development of hunger sensations after pure macronutrient ingestion in the morning.  FISCHER K., COLOMBANI P.C., WENK C. Appetite, 2004, 42 : 49-61

Auteur : K. Fischer, P.C. Colombani, C. Wenk