Afin d’encourager la filière agricole, la France a poussé les essences additivées au bioéthanol. Le SP95-E10 est vendu en moyenne 10 centimes moins cher le litre que le Super 95.

 

L’essence SP95-E10, qui contient 10 % de biocarburant, a continué de progresser en France en 2014 dans un marché de l’essence stable, grâce notamment à l’augmentation du nombre de stations-service équipées, a annoncé mercredi la fédération professionnelle du bioéthanol. Le sans-plomb E10 a en effet représenté en moyenne 32 % des essences vendues en France en 2014, « en hausse de trois points par rapport à 2013 », a indiqué Sylvain Demoures, secrétaire général du Syndicat national des producteurs d’alcool agricole, qui fait partie de la Collective du bioéthanol.

Sur l’année, les volumes de SP95-E10 ont progressé de 10 % « dans un marché des essences stable pour la première fois depuis de très nombreuses années », notent les professionnels du bioéthanol, produit essentiellement à partir de céréales et de betteraves à sucre. Le SP95-E10, vendu en moyenne 10 centimes moins cher le litre que le super standard, confirme ainsi sa deuxième place sur le marché des essences, devant le SP98 (20 %) et derrière le SP95 (48 %).

 

Lire la suite en ligne : http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/les-francais-roulent-a-la-betterave-sans-le-savoir-11-02-2015-1904143_683.php