Les participants à cette expérimentation (180 étudiants de 19 ans) ont été invités à consommer deux sortes de bonbons (avec ou sans sucres) tout en regardant des émissions de télévision de 30 min consacrées ou non à la nourriture. L’objectif factice était de vérifier dans quelle mesure la télévision influençait leur goût. En réalité, il s’agissait d’évaluer l’influence des programmes sur les quantités caloriques consommées.

Les résultats n’ont montré aucune différence en fonction du contenu des émissions de télévision lorsque l’analyse a porté sur l’ensemble de la population. En revanche, chez les sujets en cours de régime alimentaire, la consommation calorique a été augmentée lorsqu’ils ont regardé des émissions consacrées à la nourriture ; cette association n’existait pas chez les sujets non restreints. Les programmes télévisés de ce type ne seraient donc à éviter que par les sujets qui s’efforcent de restreindre leur consommation alimentaire.

Watching food-related television increases caloric intake in restrained eaters.

Shimizu M., Wansink B. Appetite, 2011, vol. 57, No. 3, pp. 661-664.

Auteur : Wansink Brian

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 47014 - Mars 2012 - N47014 (Réf 4713)