Consumption of rapeseed honey leads to higher serum fructose levels compared with analogue glucose/fructose solutions

Le miel semble modifier différemment la glycémie par rapport à des compositions équivalentes en glucose/fructose. Cependant, il n’existe pas d’études portant  sur d’éventuelles différences dans l’évolution de la fructosémie. Aussi, les auteurs de cette étude ont comparé les effets de deux miels (colza ou acacia) sur la glycémie, la fructosémie, l’insulinémie, le peptide-C à 60 et à 120 min par rapport à des mélanges de fructose/glucose comparables aux miels testés. Toutes les solutions contenaient l’équivalent de 75 g de glucose et/ou de fructose. Quinze volontaires de 18 à 35 ans,  de  poids normal et en bonne santé, ont participé à l’étude. Les résultats n’ont montré aucune différence entre les taux de glycémie après ingestion du miel de colza et du mélange glucose/fructose correspondant ; idem pour le miel d’acacia. L’insulinémie était significativement plus élevée 2 h après l’ingestion du miel de colza qu’après celle du mélange correspondant (11,5 versus 7,7 µu/ml ; p = 0,021). La fructosémie était plus élevée 2 h après l’ingestion du miel de colza qu’après celle du mélange correspondant (31,1 versus 21,7 mg/100 ml) ; cette différence n’était pas observée avec le miel d’acacia. À 1 et 2 heures, les concentrations de peptide-C étaient significativement plus élevées avec les deux miels qu’avec les mélanges correspondants. Les auteurs concluent que les études sur le miel devraient prendre en compte leur composition en  différents  sucres. Les substances présentes dans le miel, autres que le fructose et le glucose, comme par exemple le palatinose, semblent interférer avec le métabolisme des glucides et devraient ainsi donc être étudiées de manière plus approfondie.


 

Consumption of rapeseed honey leads to higher serum fructose levels compared with analogue glucose/fructose solutions. Münstedt K., Böhme M., Hauenschild A., Hrgovic I. Eur J Clin Nutr, 2011, 65 : 77-80


 

 

Tags:


Documents supports :
Brèves Nutrition N° 44 - Juillet 2011 - N44009