Mieux comprendre nos comportements alimentaires

Plusieurs travaux présentés dans ces « Brèves du Sucre » (nouvelle formule correspondant aux Brèves Nutrition N°34), nous permettent de mieux comprendre nos comportements alimentaires, leurs origines et leurs conséquences.

Tout d’abord, un travail portant sur le goût distingue le goût pour un aliment, son appétabilité (le « liking » des anglo-saxons) du fait de « vouloir consommer » l’aliment (le « wanting » des anglo-saxons). Une procédure expérimentale récente (stimuli visuels illustrant des aliments à teneur variable en sucres et en graisse) permet d’évaluer la force du « goût pour » et celle du « désir de consommer ». D’autres résultats mettent en évidence l’influence du sucré sur l’appétit durant les phases de rassasiement et de satiété, et sa capacité à moduler la motivation à manger.

Ensuite, est présenté un travail sur la valeur du renforcement alimentaire. Ainsi chez l’enfant comme chez l’adulte, il existe bien une relation entre statut pondéral et valeur du renforcement alimentaire. Cette plus grande motivation n’est toutefois pas corrélée au caractère appétant de l’aliment.

Enfin un sujet toujours d’actualité : la relation entre consommation de boissons sucrées et contrôle du poids. Dans cette revue de la littérature, sont rassemblés plusieurs types d’approche (études comparatives saccharose versus édulcorants intenses, revues de synthèse ou métaanalyses …). Les résultats de ces publications scientifiques ne permettent pas de conclusions « définitives » ; le problème est complexe, les auteurs ne sont pas unanimes, de nombreuses recherches sont encore nécessaires…

Documents joints