La gratitude est une émotion positive de reconnaissance en réponse à la bienveillance d’autrui. Il est courant que le vocabulaire du sucré soit utilisé comme métaphore de la gentillesse. En effet, contrairement aux autres saveurs, les métaphores du sucré sont souvent utilisées pour des surnoms de personnes aimées (par exemple « sweetheart » ou « honey » en anglais, « mon chou » en français) ou pour décrire une bonne action (« she is sweet« ). C’est parce que les individus ont souvent des difficultés à comprendre et décrire des phénomènes abstraits qu’ils font appel à des expériences plus concrètes et familières, telles que des saveurs agréables, pour décrire ces concepts.

Sur cette base, l’auteur de cette étude américaine émet l’hypothèse que les personnes qui se sentent pleines de gratitude reconnaissent les bonnes actions (métaphoriquement douces, ou sucrées) d’autrui et pourraient déduire qu’elles méritent une douceur et donc préférer et consommer plus d’aliments sucrés. C’est ce que l’auteur a testé dans six études incluant des individus qui ressentaient de la gratitude (versus fiers) et psychologiquement liés aux autres (versus indépendants). En effet, l’effet devrait être plus fort parmi ceux dont il est plus probable qu’ils méritent une douceur sucrée, comme ceux qui sont en relation avec les autres. Différentes conditions de gratitude et de liens psychologiques ont été testées ainsi que plusieurs variables dépendantes (consommation, taille des portions, choix d’aliments).

Le résultat des études confirme les hypothèses de l’auteur. Les individus sélectionnent plus de sucreries (métaphoriquement compatibles avec des actes de gentillesse) et moins d’aliments non sucrés quand ils se sentent pleins de gratitude plutôt que fiers. C’est encore plus vrai de ceux qui se sentent psychologiquement liés aux autres. Se percevoir comme méritant la bonté (métaphoriquement le « sucré« ) est le mécanisme sous-jacent. Le lexique sucré désignant les émotions positives n’est donc pas usurpé !

 

The Sweet Taste of Gratitude: Feeling Grateful Increases Choice and Consumption of Sweets.

Schlosser AE.

Journal of Consumer Psychology, 2015 Mar;ISSN 1057-7408.

Auteur : SCHLOSSER AE

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 61 - Septembre 2015 - N61006