Elément déjà connu mais une nouvelle fois confirmé, le saccharose est capable de supprimer l’ amertume d’ une solution de sulfate de quinine, et inversement, le sulfate de quinine inhibe la saveur sucrée du saccharose. De plus, le saccharose réhausse l’ intensité perçue d’ arômes tels que l’ alcool cinnamique, le 3-phényl-1-propanol, l’ eugénol et le benzaldéhyde, alors que le sulfate de quinine la diminue.

Auteur : J Pokorny L Kalinova