Association of δ¹³C in fingerstick blood with added-sugar and sugar-sweetened beverage intake.

La fiabilité limitée de l’auto-estimation constitue un biais classique des études de consommation alimentaire, en particulier concernant la  consommation de sucres ajoutés et de boissons sucrées. Parmi les différents biomarqueurs en cours d’évaluation pour pallier cet écueil, le δ13C, isotope naturellement présent en quantité dans les sucres des végétaux, présente l’intérêt d’être dosable dans le sang capillaire.

Afin de valider la pertinence de ce biomarqueur, les auteurs de cette série ont soumis 60 volontaires sains (âge moyen : 43 ± 2 ans ; indice de masse corporelle [IMC] : 26,7 ± 0,9 kg/m²) à 2 sessions randomisées successives comportant 3 visites. Chaque session évaluait la consommation journalière (questionnaire auto-administré sur 4 jours, puis calcul des apports en sucres ajoutés) et la consommation auto-évaluée de boissons sucrées, mais dans un ordre différent. De même à 2 visites sur 3, différentes selon la session, la glycémie capillaire était mesurée et le δ13C était dosé. La valeur moyenne du δ13C dans le sang capillaire s’est avérée différente selon le niveau de corpulence et le sexe, ce fait étant comparable aux données de séries antérieures. Des corrélations significatives ont été identifiées entre cet isotope et les apports en sucres totaux, en boissons non alcoolisées et en boissons sucrées. Les relations sont demeurées significatives après ajustement pour l’IMC.

Le dosage du δ13C dans le sang capillaire est une méthode non invasive et prometteuse pour confirmer la consommation auto-évaluée en sucres ajoutés et en boissons sucrées. Les liens de corrélation étant toutefois juste en deçà des valeurs acceptables, d’autres séries seront nécessaires pour valider définitivement cette méthode.


Association du δ13c in fingerstick blood with added-sugar and sugar-sweetened beverage intake.DAVY B.M., JAHREN A.H., HEDRICK V.E., COMBER D.L. JADA, 2011, 111 : 874-78

 

Auteur : DAVY B.M.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 45 - Septembre 2011 - N47007 (Réf 4676)