Childhood diet and behavioural problems: results from the ALSPAC cohort

Cette publication issue d’une étude britannique s’est penchée sur une question importante en matière de santé infantile : existe-t-il une corrélation entre la consommation d’aliments de mauvaise qualité nutritionnelle (la junk food anglo-saxonne) et la survenue de troubles du comportement ?

Exploitant rétrospectivement les données de l’essai ALSPAC (Avon Longitudinal Study of Parents and Children) ayant étudié une cohorte d’enfants depuis leur naissance, Peacock et al. ont repris les éléments d’évaluation de certains troubles comportementaux tels que une hyperactivité, reposant sur le questionnaire SDQ (Strength and Difficulties Questionnaire) et ceux estimant la consommation alimentaire via des FFQ (Food Frequency Questionnaires). Les données qualitatives d’alimentation ont été traitées de manière à dégager un profil alimentaire de type junk food, et à estimer la consommation journalière de sucres extrinsèques non laitiers (sucres à l’exception du lactose). Au sein de la cohorte, les éléments retenus pour l’analyse ont été les questionnaires SDQ menés chez les enfants à 81 mois de moyenne (6 ans ¾, niveau basal) et 16 mois plus tard. En première approche, il est apparu une corrélation entre la consommation d’aliments de mauvaise qualité nutritionnelle à 6 ans ¾ et l’observation 16 mois plus tard de troubles comportementaux globalement et, en particulier, de troubles des conduites sociales. Cependant, l’ajustement pour différents facteurs confondants, dont les scores initiaux au SDQ, a largement atténué les relations statistiques. De la même façon, l’ajustement a limité la corrélation déjà faible entre consommation de sucres extrinsèques non laitiers et troubles du comportement. Selon les auteurs, il existe une réelle justification à améliorer le régime alimentaire des enfants compte tenu de l’augmentation de l’obésité dans cette population, cependant il ne faut pas en attendre des bénéfices à long terme sur les troubles du comportement.


Chidhood diet and behavioural problems: results from the ALSPAC cohort. PEACOCK P.J., LEWIS G., NORTHSTONE K., WILES N.J. Eur J Clin Nutr, 2011, 65 : 720-26

 

Tags:

Auteur : PEACOCK P.J.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 45 - Septembre 2011 - N45006 (Réf 4675)