L’ ingestion de 25 g de triglycérides à moyenne chaîne (MCT)* dans un repas** consommé par des sportifs 1 heure avant un exercice** ne permet pas de réduire l’ utilisation de glycogène musculaire en favorisant la mobilisation du glucose sanguin ou l’ oxydation lipidique. Pendant l’ heure qui précède l’ effort, au repos, les vitesses d’ apparition et de disparition du glucose sanguin sont plus élevées, de l’ ordre de 22 et 30% respectivement, pour le repas contenant des MCT par rapport au contrôle. Cependant, au cours de l’ exercice, bien que la disponibilité du glucose sanguin reste plus élevée pour le repas MCT, la vitesse de disparition du glucose sanguin, qui reflète son utilisation, est quant à elle identique à celle du contrôle. De la même manière, l’ oxydation lipidique n’ est pas favorisée puisque les concentrations en acides gras libres et en glycérol dans le sang au cours de l’ exercice sont identiques pour les 2 types de repas. Enfin, l’ oxydation du glycogène musculaire, calculée ou directement mesurée par biopsie du muscle, est inchangée pendant l’ effort, quelque soit le repas consommé. Les quantités de MCT ingérées dans le cadre de cette étude fournissent une quantité d’ énergie trop faible pour réduire l’ oxydation du glycogène du muscle. * Tricaprine (C10 :0), ** 0,72 g de saccharose /kg *** 30 min à 84% VO2 max Preexercise medium-chain triglyceride ingestion does not alter muscle glycogen use during exercise JF Horowitz, R Mora-Rodriguez, LO Byerley, EF Coyle Univesrité du Texas, Austin, Texas, USA J Appl Physiol, 2000, 88 : 219-225