Obese children show hyperactivation to food pictures in brain networks

Une IRM fonctionnelle (durée : 6,5 min) a été utilisée pour étudier l’activité cérébrale de 10 enfants de poids normal (indice de masse corporelle [IMC] < 85e percentile ; âge : 11-16 ans) et 10 enfants obèses (IMC > 95e percentile ; âge : 10-17 ans) lors de l’exposition à des photographies d’aliments avant et immédiatement après un repas standard. Les coupes réalisées permettaient de représenter l’intégralité du cerveau de la région frontale à la région occipitale.

Dans les deux groupes, les images d’aliments ont déclenché une activité dans les régions limbique et paralimbique. Avant comme après le repas, cette activité était nettement plus prononcée chez les enfants obèses que chez les enfants de poids normal. Elle a également nettement moins diminué après le repas, et de façon non significative, chez les enfants obèses.

L’hyperactivité en réponse aux stimuli alimentaires visuels semble donc caractériser les enfants obèses.

Les auteurs concluent que l’obésité est associée à des dysfonctions des circuits neurologiques régulant la motivation à l’origine de la prise alimentaire, la sélection des aliments et la prise alimentaire elle-même. L’étude montre que ces dysfonctions peuvent apparaître précocement au cours de l’existence. Il sera intéressant de préciser l’impact des mécanismes neurologiques de l’obésité sur les régimes de restriction pondérale, mais les recherches dans ce domaine n’en sont qu’à leurs débuts.

 

Obese children show hyperactivation to food pictures in brain networks. BRUCE A.S., HOLSEN L.M., CHAMBERS R.J., MARTIN L.E., BROOKS W.M., ZARCONE J.R., BUTLER M.G., SAVAGE C.R. Int J of Obesity, 2010, 34, 10 : 1494-1500

Auteur : BRUCE A.S.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 43 - Avril 2011 - N43008