Les effets du glucose sur la mémorisation d’une liste de mots ont été testés chez 60 jeunes adultes en bonne santé. Les uns ont pris 25 g de glucose, juste avant ou juste après présentation de la liste, les autres 15 minutes avant de sed’être confrontéser à la liste. La mémoire des mots contenus dans la liste a été testée 30 minutes, puis 24 heures après la présentation de celle-ci. Le résultat est net : l’administration de glucose après mémorisation de la liste (administration dite « rétrograde ») facilite les performances, et ceci cet effet persiste jusqu’à 24h. L’augmentation de la mémorisation est moindre lorsque le glucose est pris nettement avant la présentation de la liste.

 

Retrograde and anterograde glucose administration facilitates memory performance in healthy young adult. Sunram-Lea S.I. Annual conference 2002 of the British Psychological Society, 77-78

Auteur : Sunram-Lea S.I.