LE FAIT DU JOUR. Un rapport parlementaire présenté aujourd’hui préconise de supprimer certaines taxes sur les produits alimentaires et d’augmenter celle sur les boissons sucrées.

Taxer fortement les sodas pour financer une baisse, ou une suppression, des taxes frappant des produits de grande consommation comme la farine, les huiles ou la margarine ? C’est la proposition choc d’un rapport parlementaire que nous nous sommes procuré et qui est présenté aujourd’hui à l’Assemblée nationale.

 

Rédigé par une mission d’information de la commission des Finances, ce document vise à simplifier le maquis des taxes sur les produits agroalimentaires, dans lequel personne ne se retrouve. Sauf bien sûr l’Etat, auquel cet empilement, parfois kafkaïen, de taxes rapporte — alcools compris — la bagatelle de 4,7 Mds€ par an.

 

Lire la suite : http://www.leparisien.fr/espace-premium/fait-du-jour/alimentaire-une-taxe-soda-a-600-millions-d-euros-22-06-2016-5903519.php