Du 24 Février au 4 Mars 2018, la filière Betterave-Sucre-Bioéthanol animera le Salon de l’Agriculture en étant présente, à la fois au cœur de l’Odyssée Végétale et sur les stands des grandes régions productrices de sucre. De nombreuses animations permettront au public de comprendre les atouts de la betterave sucrière, l’une des principales filières agricoles françaises, et ses débouchés. Ainsi, les visiteurs pourront (re)découvrir l’origine naturelle du sucre et ses différentes facettes.

 

Au cœur de l’Odyssée végétale  –  hall 2-2

Les parcelles de betteraves, installées aux côtés des céréales, du colza ou du tournesol, offriront aux visiteurs l’occasion de mieux connaitre l’origine agricole et naturelle du sucre et du bioéthanol. Rappelons que la France est le premier producteur mondial de sucre de betterave. Notre pays est également le premier producteur européen de bioéthanol de betterave.

Un photocall ludique proposera aux visiteurs un jeu autour des 2 thématiques :

–          « Le sucre est naturellement blanc et produit en France par nos agriculteurs »

–          Pour le bioéthanol, « l’E10 est la première essence de France » et « les boitiers homologués E85 permettent d’utiliser rapidement et facilement ce carburant écologique »

 

A chaque sucre, son utilisation

Il  existe 9 variétés de sucre avec des couleurs  et des goûts différents. Chacune d’entre elles  apporte ses caractéristiques  aux recettes :  A chaque sucre, son utilisation. Pour l’illustrer, le Cedus (centre d’études et de documentation du sucre) organisera des ateliers crêpes sur le « kiosque » de l’Odyssée végétale (une douzaine tout au long de la semaine). Ceci permettra au public de déguster des crêpes avec différentes variétés : sucre en poudre blanc, vergeoise ou cassonade.

Le sucre dans les régions de France

Plusieurs régions productrices de sucre ont souhaité valoriser cette grande filière de l’agriculture française à l’occasion du SIA 2018.

Nord-Pas de Calais-Picardie – hall  3

Cette grande région qui représente la moitié de la production française de sucre, mettra à l’honneur cette filière tout au long de la semaine. Un programme spécifique intitulé « Plaisirs sucrés » permettra chaque jour de mettre en avant les produits phares avec l’aide des élèves des lycées hôteliers de la région.

Département de l’Eure – hall 3

Ce département normand compte 13 000 hectares de betteraves sucrières et une importante sucrerie. Pour valoriser cette production sur ce stand, la dernière journée du salon sera intitulée « La grande journée du sucre » et permettra de présenter les différentes variétés.

Grand Est – hall 3

La betterave sucrière est cultivée dans 8 départements de cette grande région. Et pour afficher son attachement au sucre, le stand de la région va créer « Les instants sucrés du Grand Est » avec des animations quotidiennes autour des repas et des desserts : chaque jour « un menu » et sa spécialité régionale sucrée.

FranceAgrimer – hall 2-2

L’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, consacrera lui aussi des animations autour du sucre, le samedi 24 février et le vendredi 2 mars 2018, avec une présentation des différentes variétés, et la dégustation de crêpes.