Dietary sugars intake and micronutrient adequacy : a systematic review of the evidence

Les sucres alimentaires, libres ou ajoutés, peuvent-ils réellement compromettre les apports en micronutriments ? Pour le savoir, S Gibson, consultante en nutrition, a fait la revue

des 48 publications pertinentes sur le sujet à la demande de la World Sugar Research Organisation. L’analyse des rapports d’experts a montré que si certains donnaient des recommandations limitatives non quantitatives, d’autres indiquaient une quantité maximale d’apports en sucres allant de 10 à 25% de l’énergie totale, en dépit de l’imprécision de

la définition du terme « sucres » et du manque d’études solides soutenant ces recommandations. Concernant les études, elles indiquent qu’une alimentation contenant de

fortes proportions de sucres ajoutés contiendrait un peu moins de micronutriments qu’une alimentation modérée en sucres. Cependant cette assertion est valable aussi pour desalimentations très pauvres en sucres (<5%) et des facteurs, comme le régime et la sous-déclaration des apports, peuvent biaiser les résultats. De plus, la plupart sont des études transversales observationnelles qui, si elles donnent une bonne idée des habitudes alimentaires dans la vie courante, peuvent difficilement prédire l’impact des apports en sucres sur les apports en nutriments. En outre, les résultats ne sont pas linéaires ou cohérents selon les micronutriments, les populations et groupes d’âge. De ce fait, il est peu probable que les associations observées entre apports en sucres et micronutrimentsreflètent une réalité biologique. Les données actuelles ne permettent donc pas de tirer des conclusions fermes sur l’apport optimal de sucres ajoutés à recommander pour conserver un apport adéquat en micronutriments. Par contre, l’apport énergétique apparaît comme susceptible de prédire un apport adéquat en micronutriments.


Dietary sugars intake and micronutrient adequacy : a systematic review of the evidence. GIBSON S.A. Nutr Res Reviews, 2007, 20 : 121-31

Tags:

Auteur : SA Gibson

Documents supports :
Brève Nutrition N° 33 - Août 2008- N 33006