Chaque année, la saison des régimes commence plus tôt que l’année précédente et l’on passe sans transition de la « détox après les fêtes » au dernier régime maillot à la mode !

Si certains articles donnent des conseils de bons sens, on peut aussi trouver pas mal d’inexactitudes ou d’incohérences.

Un exemple : l’article « Ma détox anti-sucre », paru dans le magazine Prima de janvier 2016. Sans revenir sur la promesse du sous-titre « -3 kg illico », qui n’engage que celle qui la lira, on fait le point sur quelques passages :

« C’est fou la quantité de sucre que l’on avale mine de rien. Un jus d’orange 100% pur jus équivaut à 4.5 sucres […] »

A nuancer

  • L’article parle en fait des sucres (au pluriel donc l’ensemble des sucres simples : lactose, glucose, saccharose, …) et non du seul sucre (saccharose). De manière générale, si les équivalences en morceaux de sucre peuvent avoir un intérêt pratique pour les patients diabétiques, elles sont sources de confusion pour la plupart d’entre nous. Ainsi, l’article prend l’exemple du jus d’orange, un aliment sans sucres ajoutés, alors qu’il est précisé plus bas qu’il n’y a pas lieu de supprimer les sucres naturellement présents dans les fruits. Par ailleurs, la portion du jus d’orange n’est pas précisée… alors que le conseil pertinent serait de manger varié et avec des portions raisonnables.
  • Quant aux quantités que l’on avalerait sans s’en rendre compte, c’est un argument assez faible.  Le sucre, du fait de son fort pouvoir sucrant et de la réglementation alimentaire, ne passe pas inaperçu ni en bouche ni sur les étiquettes.

Lire la suite en ligne : http://vraifaux.lesucre.com/detox-anti-sucre-info-ou-intox/#more-219