Tout comme d’autres activités créatives.


Préparer un gâteau ou mijoter un bon petit plat est très bon pour le moral, d’après une étude publiée dans la revue The Journal of Positive Psychology. D’ailleurs, c’est le cas de toutes les activités dites «créatives».  

Le docteur Tamlin Connor, auteure principale de l’étude, réalisée avec son équipe de l’université d’Otago, en Nouvelle-Zélande, explique au Telegraph:

«En psychologie, il y a une reconnaissance croissante de la recherche associant la créativité et le fonctionnement émotionnel. Cependant, la plupart de ces travaux se concentrent sur la façon dont les émotions entravent ou bénéficient à la créativité. Et non pas sur la façon dont la créativité entrave ou bénéficie au bien-être émotionnel».

Les chercheurs ont donc mené une expérience sur 658 étudiants. Chacun était invité à tenir un journal de bord de ses expériences et de son état émotionnel, pendant treize jours. Globalement, les participants se sont sentis plus heureux, épanouis, sereins et énergiques le lendemain d’une petite activité créative.

 

Lire la suite en ligne : http://www.slate.fr/story/130724/cuisiner-patisser-ameliore-moral