Consommer des aliments ou boissons avant le coucher, notamment lorsqu’ils contiennent des sucres libres, augmente-t-il le risque de caries ? Si le lien entre sucres et caries est bien établi, l’effet du moment de consommation, en particulier avant le coucher, est moins largement étudié. Or, ce type de consommation pourrait favoriser l’apparition de caries, car le flux salivaire diminue pendant la nuit, réduisant ainsi les effets autonettoyant et tampon de la salive. Pour la première fois, une équipe de chercheurs a analysé les données disponibles chez l’enfant. Après avoir passé en revue plus de mille publications, ils ont sélectionné 18 études ayant tenté de répondre à la question.

 

Une association positive dans la quasi-totalité des études

Au total, 13 études transversales, 4 études de cohorte et 1 étude cas-témoins ont été analysées, selon 3 groupes d’âge : les enfants de 3 à 5 ans, de 6 à 11 ans et de 12 à 16 ans. En outre, les analyses ont été distinguées pour 3 types de consommations : celle d’aliments ou boissons en général, celle d’aliments contenant des sucres libres, et celle de boissons contenant des sucres libres. Pour ces trois catégories d’aliments et boissons, la quasi-totalité des études, voire la totalité d’entre elles pour les enfants les plus jeunes (3-5 ans), a montré une association positive entre les consommations ayant lieu avant le coucher et la présence de caries.

 

Un niveau de preuve très faible

Même si les résultats des différentes études sont concordants, leur niveau de preuve a été classé comme « très faible » pour les 3 types de consommation étudiés. En effet, toutes ces études étant observationnelles, leur niveau de preuve est intrinsèquement faible. Par ailleurs, certains facteurs de confusion majeurs n’ont pas été contrôlés, ce qui a pu surestimer les associations observées. Par exemple, la plupart des études n’ont pas pris en compte la quantité totale de sucres libres consommée dans la journée. D’autre part, si plus de 2/3 des études ont pris en compte des facteurs liés au brossage de dents tels que sa fréquence ou le type de dentifrice, seules 2 études sur les 18 ont spécifié si le brossage de dents avait lieu dans la soirée ou avant le coucher.

 

Des données pour soutenir les recommandations actuelles

Plusieurs sociétés savantes internationales, notamment l’Académie européenne de dentisterie pédiatrique, recommandent déjà depuis plusieurs années de limiter la consommation d’aliments et boissons sucrés au moment du coucher. Cependant, ces recommandations ne sont pas fondées sur une analyse robuste de la littérature. Cette revue systématique vient donc appuyer les recommandations actuelles, mais des études complémentaires correctement menées, prenant notamment en compte les facteurs de confusion clés tels que la quantité de sucres libres consommés dans la journée et l’exposition au fluor avant le coucher, seront nécessaires.

 

À retenir :

  • Les données de la littérature montrent que la consommation d’aliments et de boissons avant le coucher, dont ceux qui contiennent des sucres libres, est associée à l’apparition de caries chez l’enfant.
  • Malgré un niveau de preuve très faible lié à la méthodologie, les résultats des différentes études sont concordants, en particulier chez les 3-5 ans.
  • La littérature scientifique confirme les recommandations actuelles de limiter la consommation d’aliments et boissons sucrés, notamment avant le coucher.

 

Source : Free Sugars Consumption around Bedtime and Dental Caries in Children: A Systematic Review.  Baghlaf K, Muirhead V, Moynihan P, Weston-Price S, Pine C. JDR Clin Trans Res. 2018 Apr;3(2):118-129.

77012

 

Tags:

Auteur : Baghlaf K

Documents supports :
Brèves Nutrition n°77