La chirurgie bariatrique représente un traitement efficace de l’obésité. Le bypass gastrique, qui consiste à court-circuiter une grande partie de l’estomac et la partie supérieure du tube digestif, entraine une perte de poids plus importante que la simple réduction de l’estomac par un anneau gastrique. Des données issues de questionnaires alimentaires suggèrent que la part des apports par les aliments sucrés et boissons sucrées a davantage diminué chez les patients ayant subi une intervention de type bypass que chez ceux ayant reçu un anneau gastrique.

L’objectif de cette étude était de vérifier que cette diminution d’apport en aliments sucrés n’est pas liée à une modification de la perception de la saveur sucrée. Vingt-sept femmes obèses devant subir une intervention bariatrique aux Etats-Unis y ont participé : 17 d’entre elles pour un bypass et 10 pour la pose d’un anneau gastrique. Leur comportement alimentaire a été évalué à l’aide de questionnaires. Des tests hédoniques et de perception sensorielle ont été menés.Les résultats montrent que les deux types de chirurgie bariatrique entrainent des modifications similaires du comportement alimentaire après ajustement sur le niveau de perte de poids, notamment une diminution des envies compulsives d’aliments sucrés (-22%) et une diminution des émotions sur le comportement alimentaire (-27%).Concernant les tests hédoniques, la concentration préférée en saccharose diminue de façon comparable dans les deux groupes (-12%). La palatabilité de la saveur sucrée décroit de manière plus rapide dans le groupe bypass vs anneau gastrique, lorsque les sujets sont exposés de façon répétée à une solution sucrée. La valeur hédonique attribuée passe de « agréable » à « désagréable » plus rapidement dans ce groupe.Les changements ne sont cependant pas liés à une modification de la perception de la saveur sucrée puisqu’il n’y a pas eu de différence significative avant et après la perte de poids pour les deux interventions. En effet, sur un sous-échantillon de 15 sujets, la biopsie des papilles fongiformes de la langue transmettant la saveur sucrée n’a pas montré de différence entre les deux groupes.Ainsi, les deux types de chirurgie bariatrique semblent associés à des modifications du comportement alimentaire identiques lorsqu’elles sont rapportées à la quantité de poids perdu sans que ces effets soient liés à une modification de la perception de la saveur sucrée. D’autres études devront être menées pour comprendre le mécanisme responsable de la baisse d’apport en aliments sucrés pour les patients ayant subi une chirurgie bariatrique de type bypass.

 

 

Changes in taste perception and eating behavior after bariatric surgery-induced weight loss in women

Pepino MY, Bradley D, Eagon JC, Sullivan S, Abumrad NA, Klein S.

 

Obesity (Silver Spring). 2014 May;22(5):E13-20


 


Auteur : PEPINO MY

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 57 - Septembre 2014 - N57002 (Réf 4550)