Dans ce numéro de rentrée, vous trouverez plusieurs brèves centrées sur la recherche d’une plus grande flexibilité dans le stockage des plantes sucrières ou encore des jus bruts de sucrerie.


Plus en aval, la recherche s’intéresse toujours à l’amélioration et au contrôle de la qualité  des sucres, avec une large gamme de techniques analytiques, allant de la simple absorbance UV aux micro-analyses par rayons X.


Ce numéro vous présente également des investigations plus fondamentales dans le domaine de la gustation, avec notamment la découverte récente de récepteurs sensoriels sur la langue des mammifères, certains de ces récepteurs étant spécifiques de la saveur acide, d’autres de la réponse gustative aux lipides. Des ‘premières’ dans ce domaine qui restent à confirmer.


 Enfin, dans les voies de valorisation non alimentaires, une piste intéressante à étudier pour les cires de canne à sucre utilisables en cosmétique et une seconde, plus hypothétique, avec l’effet protecteur d’extraits de canne à sucre contre les radiations, constaté (mais non encore expliqué) chez…les jeunes poulets.

Documents joints