A concentration égale (en g/l) et à 25°C, la saveur sucrée de solutions de fructose est de 15 à 30% plus intense que celle de solutions de saccharose dans la plage 25 à 35%, et est plus persistante pour les concentrations plus élevées (> 40%). Aux plus faibles concentrations (3-5%), elle est détectée plus précocement que celle du saccharose. En revanche aux concentrations intermédiaires, soit celles de la plupart des boissons douces, aucune différence significative n’est détectée entre les deux solutions.

Auteur : MC Zamora FM Buratti ME Otero-Losada