Le point d’ébullition d’une solution sucrée dépend du coefficient d’activité de l’eau dans cette solution, mais sa relation avec la concentration en sucre était jusqu’alors mal définie. La collecte de données sur un siècle a abouti à une équation simplifiée pour prédire le coefficient d’activité de l’eau des solutions sucrées en fonction de la concentration en sucre et de la température (ci-dessous). Cette équation peut en outre servir à prédire l’élévation du point d’ébullition des solutions de saccharose, et s’est révélée satisfaisante sur toutes les gammes de teneur en matière sèche et de pressions étudiées. où gA est le coefficient d’activité de l’eau et xB la fraction molaire du saccharose, avec Q=-17638 J/mole a=-1,0038 b=-0,24653

Auteur : M Starzak SD Peacock