[Dossier Pro de Santé] Cancer

Dossier thématique

Cancer

sucre-et-cancers-pro

Partager l'article :

Des idées reçues circulent encore autour du sucre et du cancer comme par exemple « le sucre nourrit les tumeurs ». Il est important de pouvoir expliquer quels sont véritablement les facteurs de risque et les mécanismes du développement des cellules cancéreuses, tout en présentant les risques d’un régime restrictif au cours du traitement.

Cellules cancéreuses
Le devenir du glucose dans les cellules saine et cancéreuse

Les points clés à retenir

1. Les facteurs de risque des cancers sont multiples et dépendent du type de cancer. Une alimentation riche en énergie et le surpoids sont des facteurs de risque identifiés pour les cancers.

Selon l’Inca (Institut National du cancer*), on pourrait prévenir 40 % des cancers grâce à des changements de comportement et des modes de vie. L’alimentation déséquilibrée et le surpoids arrivent ex aequo en 3ème cause de cancers derrière le tabac et l’alcool.


2. Les cellules cancéreuses sont de fortes consommatrices de glucose

Parce qu’elles ont un métabolisme différent, les cellules cancéreuses puisent leur énergie dans le glucose (par fermentation), et en consomment plus que des cellules normales. Ce métabolisme est appelé « effet Warburg ». D’une part, il s’agit bien du glucose, issus de la digestion de l’ensemble des glucides. Et d’autre part, il ne faut pas confondre cause et conséquence. Les causes de l’effet Warburg sont d’ailleurs encore mal connues.


3. Les jeûnes, régimes restrictifs ou régime » sans sucres » ne sont pas conseillés pendant un traitement notamment à cause du risque important de dénutrition

« Chez les patients atteints de cancer, la perte de poids et de masse musculaire observée dans les études cliniques suggère un risque d’aggravation de la dénutrition et de la sarcopénie, deux facteurs pronostiques péjoratifs reconnus au cours des traitements ; cela appelle à une vigilance et un dialogue avec l’équipe médicale pour les patients qui voudraient suivre un régime restrictif. » (Institut National du cancer 2017***)

Boite à outil

POUR VOUS

* Institut National du cancer Réduire les risques de cancer & Nutrition et prévention des cancers (Fiche repère 2019)
** Anses, 2016. Avis de l’Anses et Rapport d’expertise collective. Actualisation des repères du PNNS : établissement de recommandations d’apport de sucres
*** Institut National du cancer 2017 (Fiche repère) : Jeûne, régimes restrictifs et cancer

Institut National du cancer 2015 (Etat des lieux et des connaissances) : Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données

POUR VOS PATIENTS

Sur le même thème