On entend très souvent que les rats préfèrent le sucre à la cocaïne… Et beaucoup en concluent que le sucre est une drogue au même titre que la cocaïne ! Cela mérite que l’on s’y attarde 2 secondes…

Revenons sur l’expérience à l’origine de cette comparaison. Elle a été menée en France en 2007 par une équipe du CNRS de Bordeaux. Quand on présente en même temps sucre et cocaïne à des rats entraînés, 9 sur 10 se tournent vers le sucre ! Peut-on conclure que le sucre est plus addictif que la cocaïne chez le rat, et par extension chez l’homme ? Tout d’abord, les rats étaient entrainés à choisir 2 h par jour entre une injection de drogue et de l’eau sucrée, ce qui pourrait expliquer leur choix… Et à la différence des drogues, quand ils avaient un accès permanent au sucre, ils ne se jetaient plus dessus.

Ensuite, l’expérience a aussi fonctionné avec de la saccharine (un édulcorant de synthèse) ou encore des produits gras salés. Enfin, si le sucre est associé à un stimulus négatif, comme un choc électrique, les rats cessent de se tourner vers le sucre. Alors qu’ils continuent à aller vers la cocaïne…

Donc gardons-nous des conclusions hâtives : l’extrapolation du rat en cage à l’Homme, dans son environnement complexe, reste délicate ! S’il existe bien des comportements alimentaires qui ressemblent à des addictions, il n’y a pas chez l’homme d’addiction spécifique au sucre ni d’ailleurs aux aliments gras ou sucrés.

Lien externe: www.youtube.com

Tags: ,