En France, la production de chocolat a fait un bond de 44,8% entre 1988 et 1998 pour passer de 260 700 tonnes à 377 400 tonnes. La Chambre Nationale Syndicale des Chocolatiers estime que chaque jour environ 17 millions de Français succombent à cette gourmandise ce qui correspond à une consommation annuelle moyenne de 6,9 kg/habitant, chiffre encore inférieur à la consommation de certains de nos voisins Européens (9,4 kg pour les suisses et 8,4 kg pour les Allemands et les Belges). Cette hausse de la production s’accompagne d’une augmentation de la demande de matières premières, en particulier de saccharose, qui a augmenté de 10% entre 1997 et 1998. Toutefois, même si le saccharose demeure en tonnes le sucre le plus consommé, il faut noter que l’augmentation de la consommation des autres produits sucrants a été dans la majorité des cas proportionnellement beaucoup plus forte (Cf Tableau). Tableau : Consommation totale de saccharose et autres produits sucrants utilisés par les industries de la chocolaterie (en tonnes) (1) Sucre inverti et mélanges sucrés (2) Dextrose ou glucose, maltose, fructose, maltodextrine

Auteur : C. Chavigny P. Millet