Une Laurentine « as » du dessert
 
25/03/11 – 03h40
 

« Un dessert, c’est bon… et beau ! » affirme Noémie Honiat. Nicolas Fouilland

Ado, Noémie Honiat rêvait d’être architecte. Aujourd’hui, elle façonne… des délices ! A 22 ans, cette pétillante Azuréenne, élève au lycée Paul Augier de Nice, vient de décrocher le titre de championne de France junior des desserts*. Face à 7 finalistes, c’est le talent de cette jeune femme de Saint-Laurent du Var qui a fait la différence mercredi, lors des ultimes épreuves dans le Périgord. La clé du succès : son « éclosion exotique en guise de gourmandise ».

 
Un dessert original, réalisé en 3 heures pour 10 personnes. Dans un tube en chocolat, mousses fruitées et croustillant gingembre ont créé la bonne alchimie gustative… et visuelle. « Un dessert, c’est un tout : du bon et du beau ! » lance l’Azuréenne, qui rêve de « faire le tour du monde avant d’ouvrir [sa] maison ». Une passionnée surdouée : Noémie a entamé sa mention de pâtisserie il y a 6 mois à peine.
 
A. S.

*Compétition organisée par le Centre d’études et de documentation du sucre (Cedus).