Après s’être focalisées sur les habitudes et les choix alimentaires, les études menées dans le cadre de la prévention de l’obésité s’intéressent aujourd’hui aux modes de consommation, et en particulier au repas. Avec à la clé un constat encourageant : le repas familial, qui reste la séquence alimentaire privilégiée en France, s’impose comme le premier corollaire d’une alimentation structurée. Un atout précieux pour l’équilibre nutritionnel.

Documents joints


Documents supports :
Grain de Sucre n°17