Les strogines sont des glycosides triterpènes de type oléanane, extraits des feuilles de Staurogyne menguensis. Certaines d’entre elles sont dotées d’un pouvoir sucrant inhabituel : la strogine 1, dont la structure est proche de celle de l’acide gymnenique (inhibteur de la saveur sucrée) a un pouvoir sucrant de 64 fois celui du saccharose à 4°C, mais il décroît lorsque la température augmente, pour s’annuler à 50°C. De plus, la saveur sucrée de cette molécule décroît très rapidement avec le temps en bouche, et l’absorption ultérieure d’eau froide (4-10°C) restaure cette saveur sucrée, selon un mécanisme qui n’est pas encore élucidé mais qui serait différent de celui de la curculine.

Auteur : D Sugita R Inoue Y Kurihara