La relation directe entre fréquence de consommation de sucre et caries a été établie par de nombreuses études cliniques et, au niveau de la population générale, par plusieurs enquêtes nationales. Cependant des études récentes ont montré un affaiblissement de cette relation. La prévalence des caries dans les pays industrialisés a en effet fortement régressé ces dernières années tandis que la consommation de sucre augmentait, restait stable ou diminuait . Ces résultats suggèrent que les recommandations visant à limiter la consommation de sucre pour réduire l’incidence des maladies carieuses n’est plus justifiée. Dans les pays industrialisés, seules les mesures visant à limiter la fréquence de consommation des produits sucrés et les recommandations portant sur la prévention par le fluor sont actuellement justifiées.


Sugars – The arch criminal. Zero D.T. Caries Resarch, 2004, 38 :277-285


Documents supports :
Brèves Nutrition N° 25 - Février 2005 / N25009