Colonic fermentation of indigestible carbohydrates contributes to the second-meal effect

La capacité de 3 types de petit-déjeuner à diminuer la réponse glycémique au repas suivant et les composants pouvant contribuer à cet effet ont été étudiés. Dix volontaires sains ont consommé 3 petits-déjeuners constitués de thé non sucré et de sponge-cakes différant par le type d’amidon et de fibres utilisés dans la recette (2 petits-déjeuners à haut index glycémique (HIG) : amylopectine totalement digestible non fermentescible avec addition de cellulose ou avec addition de lactulose non digestible, hautement fermentescible ; petit-déjeuner à faible IG (FIG) : amylose lentement digestible et partiellement fermentescible avec addition de cellulose). Un déjeuner (715kcal, 93g de glucides disponibles) était servi 5h après et l’évolution des glycémie, insulinémie et acides gras libres était évaluée sur les 10h suivant le petit-déjeuner. Pendant la période suivant l’ingestion, les repas HIG-1 et 2 donnent des réponses glycémiques comparables, plus élevées que le repas FIG (p<0,005). En revanche, après le déjeuner, les repas FIG et HIG-2 induisent des réponses glycémiques similaires, significativement plus basses que le repas HIG-1, 8h (p<0,01) et 9h (p<0,05) après ingestion. Avec le repas HIG au lactulose, ces réponses sont accompagnées d’une baisse significative des acides gras libres comparées aux repas HIG-1 (p<0,03) et FIG (p<0,01). Les profils insulinémiques sont similaires, sauf pendant les 2h suivant l’ingestion du petit-déjeuner FIG, qui induit une réponse plus basse (p<0,05). Les glucides fermentescibles, indépendamment de l’IG, peuvent donc significativement diminuer la réponse glycémique du repas suivant en favorisant la mise à disposition du glucose.


Colonic fermentation of indigestible carbohydrates contributes to the second-meal effect. Brighenti F., Benini L., Del Rio D., Casiraghi C., Pellegrini N., Scazzina F., Jenkins D.J.A., Vantini I. Am J Clin Nutr, 2006, 83 : 817-22


Auteur : Brighenti F, Benini L, Del Rio D, Casiraghi C, Pellegrini N, Scazzina F, Jenkins D.J.A, Vantini I

Documents supports :
Brèves Nutrition 29 / Octobre 2006 - N29013