L’impact sur la santé à l’âge adulte des événements survenus durant la petite enfance est un thème de recherche d’une grande actualité. Des études ont ainsi suggéré que des facteurs environnementaux précoces pourraient entraîner la mise en place de mécanismes d’adaptation, potentiellement délétères des années plus tard. Dans le cadre d’une grande cohorte prospective française ELANCE, MF Rolland-Cachera et al. ont étudié le rôle de différents paramètres sur le développement d’enfants sains suivis pendant vingt ans. Cet article rapporte une des analyses réalisées sur la cohorte, détaillant le lien éventuel entre les apports énergétiques et en macronutriments (en particulier en lipides), consignés à dix mois puis deux ans d’âge, avec la composition corporelle et le taux de leptine à vingt ans.

Le résultat phare de cette analyse est qu’un régime alimentaire pauvre en lipides à l’âge de deux ans se trouve corrélé avec une plus grande adiposité, essentiellement tronculaire, et un taux de leptine plus élevé à l’âge adulte. Ce déséquilibre nutritionnel, en faveur des protéines et au détriment des lipides, pourrait s’avérer néfaste dans la mesure où les lipides sont la principale source d’énergie des jeunes enfants et qu’ils entrent dans la composition de nombreux tissus structurels, en particulier nerveux. Les apports réduits en lipides semblent être la conséquence d’une consommation courante de lait appauvri en lipides et surtout en acides gras à chaine courte, ce qui contraste avec la composition du lait maternel, riche en ces éléments et dont l’effet protecteur vis-à-vis du surpoids est régulièrement évoqué.

Pour les auteurs, ces résultats pourraient être la conséquence d’une réponse métabolique compensatrice programmée. Ainsi, une faible consommation initiale de lipides entrainerait un taux bas de leptine, qui elle-même programmerait une compensation métabolique ou influencerait des structures neurales, ce qui favoriserait, au cours des années, une résistance à la leptine et l’installation d’une obésité.

Association of nutrition in early life with body fat and serum leptin at adult age.

Rolland-Cachera M.F., Maillot M., Deheeger M., Souberbielle J.C., Péneau S., Hercberg S.

Int J Obes (Lond). 2012 Nov 13.


Auteur : ROLLAND-CACHERA MF

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 51 - Mars 2013 - N51013