Régime hypocalorique hyperglucidique : la solution pour une meilleure observance

L’introduction d’aliments riches en sucre dans un régime hypocalorique permet d’augmenter sa qualité gustative tout en conservant son efficacité. Dans cette étude, 76 chauffeurs de taxis britanniques en surpoids ont consigné pendant 7 jours composition et quantité d’aliments consommés quotidiennement afin de déterminer leurs apports alimentaires hebdomadaires habituels. Puis, ils ont eu pour instruction de suivre pendant 12 semaines un régime pauvre en lipides et riches en glucides individualisé produisant une restriction calorique de 600-700kcal/jour, aboutissant à une perte de poids de 7-8kg sur 3 mois. De plus, ils devaient manger au minimum 5 fois par jour et consommer des collations sucrées. L’évaluation de l’observance par la consignation des apports alimentaires sur 4 jours et les mesures anthropométriques (poids, tour de taille…) étaient effectuées toutes les 3  semaines. Chaque sujet était son propre contrôle pour éviter le biais habituel de la sous-déclaration. Après l’intervention, les sujets avaient perdu 5,2% de leur poids soit une perte moyenne significative de 5,5kg (p<0,05), 11,2% de graisses et 3% de tour de taille, pour une diminution déclarée des apports énergétiques de 770kcal/jour. La perte de poids était corrélée positivement à la baisse d’apport énergétique (r=0,519, p<0,001) et lipidique (r=0,596, p<0,001) ainsi qu’à l’augmentation de l’apport glucidique (r=0,352, p<0,004). Leur qualité de vie était meilleure (p<0,001) et ils étaient plus enclins à consommer des produits sucrés. Les apports sucrés pourraient donc résoudre les problèmes d’observance avec les régimes hypocaloriques.

Auteur : Drummond S, Dixon K, Griffin J, De Looy A

Documents supports :
Brèves Nutrition 27 / Octobre 2005 - N27010