Des rapports récents mettent en évidence des changements mondiaux dans les consommations alimentaires avec une tendance à la diminution de glucides au profit des lipides. Ces changements sont liés à des modifications de perception. On observe un intérêt de plus en plus marqué pour des régimes faibles en glucides et riches en lipides (low carb high fat : LCHF). Cependant les motivations de choix alimentaire, les perceptions de santé et les comportements des personnes suivant ce régime sont peu connus. Cette étude transversale quantitative explore les différences entre 3 groupes auto-déclarés : LCHF, autre régime ou sans régime.

Les participants australiens (n= 330, 43 hommes et 287 femmes, âgés de 18 à 72 ans), ont complété un sondage en ligne afin de mesurer les paramètres démographiques, les caractéristiques de santé, les motivations de choix alimentaires, les perceptions de santé et les caractéristiques de régime et de choix alimentaires. Au total, 146 participants (44%) ont déclaré suivre un régime LCHF, 75 (23%) un autre régime et 109 (33%) aucun régime particulier. Le groupe LCHF comprenait une proportion plus importante de femmes comparé au groupe sans régime. Les résultats ne montrent en revanche pas de différences entre les 3 groupes en termes d’IMC ou d’antécédents de santé. Des différences significatives ont été mises en évidence dans les motivations de choix alimentaires et leurs perceptions de santé : les participants pratiquant un régime LCHF avaient une perception plus néfaste des produits à base de céréales complètes, blé raffiné, sucres et les huiles végétales et une vision moins positive des légumes et fruits, par rapport aux participants des deux autres groupes. Au contraire, les gras saturés étaient perçus comme plus bénéfiques pour la santé par les participants LCHF comparés aux autres. Les différences de perceptions entre les groupes étaient similaires aux différences de motivations de choix alimentaires et de comportements alimentaires.

Cette recherche, malgré ces limites dues au recrutement en ligne, apporte des résultats préliminaires caractérisant les motivations de choix alimentaires et de perception de la santé chez les Australiens suivant un régime LCHF. Ces résultats peuvent être utilisés pour de futures recherches sur les motivations de choix alimentaires et stratégies de promotion de la santé.

 

Low-carbohydrate, high-fat dieters: Characteristic food choice motivations, health perceptions and behaviours

Clarke C, Best T

Food Quality and Preference, December 2017. Pages 162-171. * 70010

Auteur : Clarke C

Documents supports :
Brèves Nutrition n°70 - Décembre 2017 - 70010