Apparus dans les années 60 avec le lait écrémé, les produits allégés sont désormais présents dans la plupart des catégories d’aliments. Plutôt féminine et saisonnière à l’origine, la consommation de ces produits s’est généralisée : elle est maintenant régulière pour 25% de la population française.

Le marché des allégés, fortement dépendant des innovations, sert de relais de croissance pour l’industrie agroalimentaire. Pourtant, l’impact des allégés sur la santé demeure peu documenté, ce qui soulève des interrogations sur leur rôle.

Qu’est-ce qu’un produit “allégé” ? Quelle est la réglementation en vigueur ? Que disent – ou ne disent pas – les étiquettes ? Les produits allégés font-ils mincir ? Leur succès est-il fondé sur des bases scientifiques ?

Ce dossier de presse propose un panorama des connaissances actuelles sur les produits allégés et passe en revue quelques idées reçues afin de mieux cerner cette tendance de l’alimentation.

 

Documents joints